ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  Association Haitienne des Cinéastes 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  

 

 

Rubriques

Liens


Communication avec les membres de l'AHC

========================================== 
========================== 
=============
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
 
=============================== 
============== 
 
 
 
Circulaire No 23 
 
 
 
 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
 
 
J’espère qu’individuellement vous n’avez pas été victime des actes de vandalisme qui ont émaillé les manifestations de ces derniers jours. 
 
 
 
1) Je vous fais parvenir un communiqué que Richard Sénécal avait préparé mais que les événements ont bien vite malheureusement dépassé. Cependant on peut toujours penser à des modifications afin de la rendre plus actuelle. Nous attendons vos suggestions. 
 
 
 
2) J’attends vos propositions de films pour le festival itinérant des films de la caraïbe, consacré cette année aux enfants. 
 
 
 
3) Pour le Vénézuela, je vous rappelle que c’est une occasion de faire sous-titrer vos films en espagnol au cas où ils seraient sélectionnés. 
 
 
 
4) Nous vous encourageons vivement à vous inscrire au 3ème concours de court-métrage Guilbaud-Widmaïer si vous voulez y participer. Ceux de Port-au-Prince et de certaines villes de Province ont une belle occasion ces jours-ci de tourner des images et d’entamer un dialogue avec leurs villes. 
 
 
 
5) Il y a un festival de court-métrage au Mexique du 18 au 27 juillet. 
 
Pour plus d’information visité le site web :www.expresionencorto.com ou passer à l’AHC. 
 
Enfin et la chose la plus urgente : 
 
L’atelier sur l’esthétique du montage que nous réaliserons avec le CIFAP aura lieu du 27 au 31 mai. Tous ceux qui sont intéressés doivent s’inscrire au plus vite. Nous ne pouvons accepter que 12 candidats. 
 
6.- Le Festival international du film haitien de Montreal lancé par Fabienne Colas est å sa 4 ème édition qui aura lieu du 17 au 21 septembre. 
Fabienne Colas et Emile Castongay vous invitent å vous inscrire au plus vite. Consultez leur site web pour la fiche d'inscription a l'adresse suivante : www.festivalfilmhaitien.com ou adressez-vous å l' AHC. 
 
 
Salutations Cordiales 
 
Arnold Antonin 
 
 
IMPORTANT 
========= 
 
 
Appel à la solidarité nationale 
 
Depuis quelques jours des manifestations importantes secouent les grandes villes du pays principalement pour protester contre l’augmentation vertigineuse du coût de la vie. Ce mouvement légitime et populaire semble être par moments récupéré par des factions obscures entraînant des dérives violentes et malheureuses mettant en péril les vies et les biens. 
Cette situation difficile que vit la population, cette misère aggravée voire cette famine, est la conséquence d’une part de la flambée des prix des matières premières sur le marché international, de la crise financière internationale et d’autre part de l’application aveugle et sans nuances par notre gouvernement des directives des institutions financières internationales. Elle est aussi la conséquence de la faiblesse de nos institutions, de notre instabilité politique récurrente, de notre incapacité à faire primer l’intérêt collectif sur les intérêts égoistement individuels ou de groupe. 
Les mesures annoncées par notre Premier Ministre pour conjurer la crise ne seront pas suffisantes. La situation internationale pourrait se détériorer entraînant dans les semaines et les mois à venir des souffrances encore plus grandes pour notre population. Ce peuple qui a pris les rues s’attend à autre chose que des discours creux. Il veut des actes concrets. 
Cette nation a été fondée dans l’unité et pour défendre les idéaux de la révolution française : liberté, égalité, fraternité. Le moment est venu de nous rappeler que nous sommes tous fils de cette terre et que la souffrance des uns est aussi la souffrance des autres, que le vrai patriotisme se vit plus dans les actes que dans les mots et que le chaos ne sera bénéfique à personne. L’heure est à la solidarité pour affirmer notre fraternité, garantir notrer liberté et tendre vers l’égalité. 
Il est suggéré : 
- Au gouvernement. De garantir l’ordre et preserver un espace d’expression démocratique. Mettre sur pied des projets concrets, utiles à la communauté, générateurs d’emplois. Une application plus nuancée de la politique économique actuelle. Trouver un compromis entre les exigences des institutions internationales et les besoins immédiats de la population. Il ne sert à rien de réussir une politique économique sur le long terme si la population ne survit pas pour en jouir des résultats. 
- A la communauté internationale. Un vrai programme de réduction de la pauvreté qui ne consisterait pas à financer une multitude d’experts ou de consultants internationaux mais dont les bénéfices directs et indirects iraient réellement à la population. Arrêter l’hypocrisie. 
- Aux secteurs politiques. Eviter de récupérer la souffrance du peuple à des fins bassement politiques. Se constituer en partis et organisations politiques organisés et responsables rassemblés autour d’un programme et non pas autour des seules ambitions d’un individu. 
- Aux secteurs économiquse et à la société civile en général. Mettre sur pied une vraie politique de solidarité. Réduction volontaire des marges et des bénéfices quand cela est possible, donner à un plus grand nombre l’accès au crédit privé et à la micro-entreprise, créer de vraies institutions de solidarité (fondations) capables de proposer, financer et exécuter de vrais projets de développement. Aujourd’hui en 2008 la misère et la pauvreté tuent plus en Haiti que le Sida. 
- A la population. Garder son calme. Se souvenir que l’anarchie ne peut qu’engendrer des souffrances plus grandes. Retourner aux valeurs traditionnelles du travail dans l’honnêteté et l’effort. Renoncer aux mirages de la réussite et de l’enrichissement facile : trafic de drogue, kidnapping et banditisme, corruption, immigration illégale... 
Nous sommes au carrefour où se joue notre destin de nation et il se joue ici et non pas ailleurs. Notre survie de peuple dépend de la constitution à terme d’une classe moyenne forte, éduquée, sensible aux valeurs patriotisme, travail, progrès. Mais l’urgence de l’heure veut que celui qui en possède un peu plus qu’il n’en a besoin partage avec celui qui n’en possède pas assez pour vivre. Pas au nom de la démagogie ou de la charité mais au nom de notre qualité et de notre survie d’Haïtiens, frères en cette terre. 
 
 
 
========================== 
 
 
 
Circulaire No 22 
 
 
 
 
 
 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
 
 
Les fameuses Commissions formées lors de la dernière Assemblée générale tardent à démarrer. Si travailler dans le cinéma exige une détermination à toute épreuve dans ce pays, faire un travail collectif comme celui que nous faisons dans l’AHC ne peut pas se réaliser sans une vraie passion. 
 
Nous avons cependant mis en marche certains points du programme de cette année : 
 
 
 
1º) le concours de court-métrage est lancé. Nous avons adressé une lettre pour solliciter leur appui aux éventuels sponsors et à la presse. Nous allons mettre des encarts dans les journaux et lancer les spots pour la radio et les télévisions.Il y a déjà 5 inscrits. 
 
 
 
2º) du 5 au 9 mai devrait se tenir le séminaire sur l’esthétique du montage en collaboration avec le CIFAP et le Service d’action culturelle de l’ambassade de France. Mais en absence du trésorier que nous n’arrivons pas à trouver, nous n’avons pas pu faire le transfert au CIFAP. 
 
 
 
3º) Florence Chevalier propose de signer avec nous une convention et de prendre en charge l’organisation de la soirée du cinéma et de levée de fonds. 
 
Je pense qu’il faut l’accepter de peur que cela ne se réalise pas encore une fois, vu qu’on est au mois d’avril et qu’on n’a pas pu planifier ce projet. 
 
Voir Annexe. 
 
 
 
4º) je vous joins les grandes lignes de la convention avec les stations de télévision pour la diffusion de nos films. 
 
 
 
5º) la semaine du cinéma africain avec les films, qui ont remporté l’étalon de Yennenga au Fespaco à Ouagadougou, a eu lieu à l’institut Français et à la FOKAL. Très peu de membres de l’Association y ont participé. 
 
 
 
6º) il a été décidé de consacrer le festival des films itinérants de la Caraïbe de cette année aux films d’enfant. 
 
Je vous demande de proposer des films haïtiens pour enfant d’ici le 8 avril afin de les proposer à mon tour au festival. 
 
Le 1er festival itinérant, qui a pu tourner dans les pays de la Caraïbe, prendra fin au cours de ce mois d’avril avec la projection des films à l’auditorium de l’UNESCO à Paris. 
 
 
 
7º) au cours d’une rencontre à St-Domingue avec les responsables culturels de l’Ambassade d’Haïti, suite à une rencontre avec le directeur de la cinémathèque, il a été décidé de travailler sur une semaine du cinéma haïtien à St-Domingue au mois de novembre de cette année. 
 
Ce festival se réaliserait sous les auspices de l’AHC, de la Secrétairerie d’État à la culture de la République Dominicaine, de la Cinémathèque de St-Domingue, de l’Université de St-Domingue, de l’Université de Santiago et éventuellement du Ministère de la Culture d’Haïti. 
 
Le festival se déroulerait contemporainement à St-Domingue et à Santiago. 
 
Il serait accompagné d’une foire du film haïtien. On inviterait 8 haïtiens du monde du cinéma, entre acteurs et réalisateurs. On projetterait 8 films de fiction et 4 documentaires pendant 5 jours. Les participants à la réunion ont déjà fait une proposition. Tous les films devront être sous-titrés en espagnol. 
 
 
 
8º) Le Vénézuéla organise un festival de cinéma au mois de juin et lance un appel à candidatures. Ils se proposent de sous-titrer les films sélectionnés. Ce serait une bonne occasion de faire sous-titrer en espagnol vos films s’ils ne le sont pas encore. Je vous envoie la documentation pour vous inscrire. 
 
Enfin, le document ‘’déclarer la guerre au kidnapping’’ semble avoir suscité l’intérêt de nombreux secteurs de la société. A ce jour plus de 100 associations et organisations y ont adhéré Voir le Nouvelliste du 1er avril p.4. 
 
 
 
Très cordialement 
 
Arnold Antonin 
 
 
============================== 
 
 
A tous, 
 
 
 
Il est porté à votre connaissance que les réseaux de malfaiteurs opérant dans les hauteurs de Delmas et de Pétion Ville semblent avoir développé une nouvelle stratégie pour répondre au dispositif de sécurité mis en œuvre par les forces de l’ordre depuis le début de janvier 2008. 
 
 
 
Cette nouvelle stratégie vise à contourner les différents points de contrôle routier prend en compte les aspects suivants : 
 
1- varier au tant que possible les zones d’opération ; 
 
2- Utiliser des uniformes de la police ; 
 
3- Utiliser des véhicules jouissant d’une certaine immunité tels ceux d’un organisme réputé et reconnu après détournement ou en utilisant des plaques immatriculées SE (Service de l’Etat) ou OFF (Officiel). 
 
 
 
Il s'agit d'une pratique courante des réseaux d'utiliser un véhicule volé pour perpétrer leur forfait. Le cas le plus récent s’est produit le 3 mars dernier à Delmas 75 mais dans ce cas précis la stratégie s'est révélée encore plus audacieuse. Le chauffeur du véhicule avait aussi été ligoté et gardé en otage jusqu'à ce que l'opération soit menée. Les ravisseurs voulaient être ainsi surs que le véhicule ne serait pas recherché. 
 
 
 
Le véhicule en question, une Toyota Prado de couleur blanche, appartenant à Care Haïti, une Organisation Non Gouvernementale opérant en Haïti, s'est présenté devant la résidence de la victime vers 8 heures du soir. Rien d'inquiétant pour les voisins qui avaient vu le véhicule dans les parages. Par contre, de dangereux criminels, lourdement armés, se trouvaient à bord. L'opération dura quelques secondes. Un vrai travail de pros selon les proches de la victime. La police, une fois de plus, a lancé un appel à la vigilance car depuis quelque temps, les enlèvements sont enregistrés en grande partie le soir alors que la victime était dans une résidence ou s'apprêtait à y entrer. 
 
 
 
Cet incident a soulevé l’indignation du monde humanitaire et nous interpelle tous à être sur nos gardes. 
 
 
 
Pour réduire les risques que nos véhicules soient détournés ou que l’on se fasse enlever, ces quelques conseils pratiques partagés avec vous vont y contribuer une fois appliqués. 
 
 
 
1. Eviter les routes secondaires à la tombée de la nuit ; 
 
2. Eviter de véhiculer seul après la tombée de la nuit ; 
 
3. Garder les portes toujours fermées ; 
 
4. Eviter de prendre à bord des étrangers ; 
 
5. Eviter les conservations téléphoniques au volant ; 
 
6. Garder une distance d’au moins 2 mètres entre votre véhicule et celui qui vous précède ; 
 
7. Avoir toujours avec vous les numéros de téléphones d’urgence ; 
 
8. Varier le plus que possible vos itinéraires et vos heures d’entrées et de sorties ; 
 
9. Appeler avant d’arriver à la barrière de votre domicile ; 
 
10. Ne pas recevoir des visites le soir sans être avisées ; 
 
11. Assurer vous que le personnel de votre domicile vous avise avant d’ouvrir la barrière ; 
 
12. Sensibiliser les autres personnes partageant votre domicile sur la situation et définir les procédures y relatives ; 
 
13. Avoir toujours à portée de main les numéros de téléphone de la Police et de la UNPOL en cas d’urgence. 
 
Pour plus de détails spécifiques, référez-vous au document en attaché à ce message. 
 
 
 
Sincèrement 
 
 
 
Févrin Wilson Luxen 
 
Security & Safety Officer 
 
Catholic Relief Services/Haiti 
 
Tel : 701-9173 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
========================= 
============== 
======= 
 
 
P-A-P, le 24 mai 2007 
 
 
 
 
 
 
 
L’AHC – Association Haïtienne des Cinéastes – est consternée et révoltée par l’enlèvement et l’assassinat de François Latour. 
 
 
 
Homme de théâtre, comédien, écrivain, diseur, poète de la publicité et il faut le faire, fin connaisseur de notre langue et de notre psychologie, observateur avisé de nos travers, humoriste génial François Latour était un professionnel et un artiste qui aimait son peuple et son pays. 
 
 
 
Homme d’une honnêteté exemplaire, il était un rude et modeste artisan qui fuyait la gloire et les célébrations. 
 
 
 
De vils assassins l’ont transformé en un martyre et mis sous les feux de la rampe. 
 
 
 
Les cinéastes haïtiens lui rendent hommage et exigent que toute la lumière soit faite sur ce crime odieux et que les assassins de notre frère soient appréhendés et punis. 
 
 
 
Que cette mort, encore une de trop, oblige notre société à en finir avec l’impunité. 
 
 
======================== 
============= 
======= 
 
 
 
 
 
 
Les commissions ont été ainsi constituées : 
 
1) Commission des relations publiques 
Arnold Antonin 
Réginald Lubin 
Richard Sénécal 
Claude Mancuso 
Anne Lescot 
Mackendy Jeune 
 
2) Commission de lutte contre le piratage  
Catherine Hubert 
Junior Lamy 
Richard Sénécal 
Réginald Chevalier 
Raoul Denis Jr 
 
3) Commission relative à la production  
Richard Sénécal 
Arnold Antonin 
René Durocher 
Yves Boissonnière 
 
4) Commission diffusion et distribution  
Arnold Antonin 
Réginald Lubin 
Manfred Marcellin 
Catherine Hubert 
Jean Marie Plantin 
Florence Dufort Chevallier 
Anne Lescot 
Mackendy Jeune 
Réginald Chevalier 
Yves Boissonnière 
 
5) Commission cinémathèque  
Manfred Marcellin 
Mathieu Painvier 
Haendel Dorfeuille 
 
6) Commission sur l’élaboration de la loi sur le cinéma  
Arnold Antonin 
Réginald Lubin 
Richard Sénécal 
Réginald Chevalier 
 
7) Commission de gestion du site web  
Sévère Yves Edouard 
Oldy Joel Auguste 
René Durocher 
 
8) Commission Finances  
Jean Marie Plantin 
Manfred Marcelin 
Florence Dufort Chevallier 
 
9) Commission d’assistance légale  
Catherine Hubert 
Richard Sénécal 
Richel Lafaille 
Raoul Denis Jr 
 
10) Commission de formation  
Richard Sénécal 
Manfred Marcellin 
René Durocher 
Arnold Antonin 
Carl Lafontant 
 
11) Commission concours et cinéclub  
Haendel Dorfeuille 
Manfred Marcelin 
Jean Marie Plantin 
Mathieu Painvier 
Oldy Joel Auguste 
Richard Sénécal 
 
2) Le concours de courts-métrages Guilbeau et Widmaïer va bon train  
 
a- nous avons lancé une campagne de presse dans tous les médias à partir d’un spot réalisé par Haendel Dorfeuille et d’une affiche réalisée par Catherine Hubert 
b- nous avons une quinzaine de candidats jusqu’à présent 
les primes seront alléchantes,.Nous avons l’apport de l’UNFPA, du Ministère de la Culture et de la FOKAL ainsi que la presse en général 
c- le jury est composé de : 
Mme.Mirna Narcisse Théodore, directrice générale du Ministère de la Culture.  
Mme.Tania Patriota, Représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la population. 
Mme.Elisabeth Pierre-Louis de la FOKAL. 
Mme. Colette Pérodin, de la Fondation Culture Création. 
M. Herby Widmaïer, musicien Ingénieur de son, fils de Ricardo Widmaïer, l’un des pionniers qui a donné ce nom à ce festival national de courts métrages. 
Le jury se réunira le 1er mars à 10h a.m. au local de la FOKAL pour délibérer et faire choix des meilleurs films. 
Richard Sénécal coordonnera sans droit de vote les travaux du jury.  
d- la remise des prix aura lieu le 7 mars à l’Impérial. 
Un comité d’organisation de la soirée de remise des prix a été constitué. 
 
3) le service culturel de l’Ambassade de France , nous propose de participer dans une activité de promotion de films du Sud qui aura lieu parallèlement au festival de Cannes. Nous devrions proposer quelques films documentaires et fictions qui devraient être choisis pour compléter les 10 films du Sud qui feront l’objet de cette promotion. 
Nous attendons des suggestions. 
 
4) le Festival itinérant des films de la Caraïbe débute ce 22 février à Saint-Christophe et Nevis. Le comité est en train de discuter sur la date de sa réalisation en Haïti, soit au mois de mai ou au mois de septembre. 
 
5) l’école de cinéma de San Antonio de los Baños de Cuba nous propose des cours de cinéma complets d’une durée de 3 années pour des étudiants haïtiens. Il y a cependant un prérequis : il faut que les candidats parlent l’espagnol. Nous attendons des candidatures formelles. Il y en a 2 de pressenties. 
 
6) le ministère de la culture nous a fait part de l’intérêt d’un groupe de cinéastes hollandais pour l’organisation de séminaires de formation avec l’AHC, nous lui avons soumis une liste de séminaires qui pourraient nous intéresser. 
 
7) nous avons accepté d’inscrire l’AHC au Comité haïtien de la mémoire du monde , à côté de : 
Ministère dela culture 
Archives nationales d’Haïti 
Bibliothèque haïtienne des pères du Saint-Esprit 
Bibliothèque nationale 
Bureau d’Ethnologie 
Fondation Ballet folklorique d’Haïti (BFH) 
Fondation Culture Création 
Fondation Konesans ak Libète (FOKAL) 
Fondation pour la recherche iconographique d’Haïti 
Institut haïtien de sauvegarde du patrimoine national 
Musée d’Art haïtien du Collège Saint-Pierre 
Musée du Panthéon national 
Société de promotion et diffusion de la musique haïtienne 
Société haïtienne d’histoire et de géographie 
 
Je félicite tous ceux qui ont contribué à rehausser le prestige du cinéma haïtien dans d’importants festivals internationaux ces derniers temps et tous ceux qui ont réussi à produire des films au cours de cette période. 
Je pars ce jeudi à Ouaga pour Le Fespaco où le « Président a-t-il le Sida ? » a été sélectionné ainsi que « Cousines. » J’en profiterai pour faire connaître l’ÁHC et ses activités dans le cadre de cet important Forum du film. 
Je vous souhaite du bon travail et du succès dans les réalisations pour le concours et pour l’organisation de la soirée du 7. 
 
Cordialement 
Arnold Antonin  
 
 
 
 
===================================
 
 
 
REUNION du vendredi 2 février 2007 
 
 
Objet :Préparation du concours et formation des commissions
 
 
 
Membres présents 
Jean-Marie Plantin 
Arnold Antonin 
Catherine Hubert 
Junior Lamy 
Richard Sénécal était pris par un tournage. Réginald Lubin souffrant. 
 
 
A) le concours de courts métrages 
1-l’impression ratée du Nouvelliste. 
Arnold devrait appeller pour demander au nouvelliste d’imprimer la maquette en noir et blanc. 
 
2- Répartition des CD du spot audio 
- Kiskeya : Arnold 
- Superstar : Arnold 
- Caraïbes – Energie – Signal – Vision 2000 : Catherine 
- Radio One – Métropole – Planète – Ibo – Magik : Haendel 
 
3-Répartition des DVD du spot 
Télémax – TNH – Canal Bleu : Catherine  
Télé Ginen : Junior 
Télé Haïti : Arnold 
Télé Eclair – Télé Star : Haendel 
 
4- A Propos des sponsors 
La Fokal se prononce pour encourager l’initiative. 
Pour ce qui est du montant à espérer nous sommes toujours dans le black-out concernant le montant. 
Vendredi 9 février, dépendamment des réponses, les membres feront la répartition des primes. 
Jean-Marie devrait entreprendre des démarches auprès de KEIJZER, Comp’Haïti, Radio Shack pour des primes en nature. 
Junior, auprès de la Samco et Haïti Trading Computer Factory. 
Une lettre à l’ONUSIDA. 
 
5- Ecrire une lettre 
pour inviter les organisations féministes et de femmes à participer et à encourager ce 1er concours.  
6- A propos de CD et DVD 
Jean-Marie peut nous faire avoir des CD, DVD à de très bon prix et surtout d’une très bonne qualité. 
 
7- Ebauche du jury 
quelques noms ont été proposés pour constituer le jury. A reconfirmer auprès des autres membres. 
Pour le jury : 
Herby Widmaïer – Mie-Laurence Jocelyn Lassègue – Gary Victor – Magalie Marcelin – un membre de UNFPA. 
 
8- les Cayes, Jacmel et le Cap devraient participer au concours. 
 
9- le 23 février pourrait être repoussé au 2 mars pour la remise des œuvres. 
 
B) Formation des commissions et questions d’intérêt général 
 
-Sitôt le concours achevé, obligation de mettre sur pied le repas de levée de fonds. 
 
- Pour le renouvellement de la reconnaissance légale de l’AHC, nous attendons les certificats de bonne vie et mœurs des membres du comité directeur. 
 
-Formation des commissions d’ici la fin de cette semaine.  
 
- La lettre, demandant formellement l’appui financier pour 3 séminaires en 2007 et accompagnant la liste de livres pour la création de la bibliothèque, a été acheminée par Arnold à la Coopération française. 
 
 
 
=================================== 
 
 
5 fevrier 07 
 
 
Chers consoeurs et confreres. 
 
 
Un bref message pour recommander encore une fois a tous ceux qui ne l'ont pas encore fait : 
 
1.- de s’inscrire a une commision de travail 
 
2.-de s’inscrire au concours de court-metrage de 30s a 15 mns. 
 
Il faut le faire cette semaine 
 
Cordialement 
 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
Circulaire N.2- 07 
 
 
Les Commissions et leur mission
 
 
 
Chers consoeurs et confrères, 
 
Le comité directeur élargi de l’AHC vous soumet la liste des commissions qu’il propose de former. 
Nous vous prions de nous indiquer dans le délai d’une semaine la ou les commissions dans lesquelles vous souhaiteriez vous intégrer. 
Vous pouvez le faire soit par e-mail ou en nous appelant . 
 
 
1- Commission Relations Publiques 
Cette commission représente l’Association devant le public et les autres instances nationales et internationales. Elle se charge : 
 
a) de la promotion de l’Association et de ses objectifs 
 
b) de négocier avec des partenaires et d’autres entités privées ou publiques tout ce qui concerne la réalisation des projets de l’Association. 
Cette commission comprend 3 membres et est coordonnée par le président de l’Association et, en son absence, par le vice-président. 
Cette commission peut s’adjoindre autant de collaborateurs qu’elle estime nécessaire. 
 
2- Commission de lutte contre le piratage 
Cette commission est chargée de mettre tout en œuvre pour faire face au piratage des œuvres cinématographiques. Elle a pour mission : 
 
a) d’élaborer un plan d’action contre le phénomène du piratage comprenant. 
- Faire un état des lieux 
- Mettre en place les dispositifs pour découvrir les sources de piratage 
- Faire une campagne d’éducation et de dénonciation 
 
b) Prendre toutes les mesures pratiques et légales avec la commission d’assistance légale, la justice et la police pour endiguer ce phénomène. 
Cette commission comprend 3 membres désignés par le comité directeur après délibération. 
 
3- Commission des problèmes relatifs à la production 
Cette commission a pour mission : 
 
a) d’élaborer un projet d’acquisition et de gestion 1) de matériels de base pour une bonne production 2) de matériels au coût trop élevé pour des producteurs individuels. 
 
b) de dresser un inventaire des matériels disponibles entres les différents associés. 
 
c) de trouver les ressources humaines disponibles pour l’utilisation du matériel. 
 
d) De travailler à la création d’un fonds national d’appui à la création cinématographique de court et de long métrage.  
Cette commission comprend 3 membres, est coordonnée par le secrétaire de l’Association et peut s’adjoindre autant de collaborateurs qu’elle estime nécessaire. 
 
4- Commission pour l’amélioration de la distribution et de la diffusion. 
Elle a pour mission de : 
 
a) continuer de négocier avec le Ministre de la Culture l’utilisation du Triomphe 
 
c) négocier pour que le Capitol prenne en main la publicité des films haïtiens. 
 
d) Négocier avec les télévisions un contrat-cadre pour l’utilisation des films haïtiens. 
 
e) Préparer un projet pour créer un projet de distribution et de vente avec des comptoirs à travers le pays. 
 
f) Négocier avec d’autres centres culturels ou autres l’organisation de projection et de diffusion des films. 
Cette commission est composée de 3 membres dont le Président et le Vice-Président et un membre de l’Association. 
 
5- Commission cinémathèque 
Cette commission est chargée : 
 
a) du suivi pour la mise sur pied d’une cinémathèque et vidéothèque nationales à partir du projet soumis au ministère de la culture. 
 
b) De l’inventaire de la collecte des films haïtiens et des images d’Haïti sur vidéo, pellicule, DVD ou autres matériels ; de les organiser et de les conserver provisoirement, en attendant la constitution d’une cinémathèque nationale. 
 
c) De la création d’un fonds de livres essentiels sur le cinéma. 
Cette commission est constituée de 3 membres. 
 
6- Commission pour l’élaboration de loi du cinéma haïtien 
Cette commission est chargée avec l’aide de la Commission d’assistance légale d’élaborer un projet de loi sur le cinéma haïtien. 
Cette commission est constituée de 3 membres. 
 
7- Commission de gestion de site Web 
Cette commission est chargée : 
 
g) d’améliorer le site 
 
h) de le mettre à jour 
 
i) de le faire connaître 
Cette commission est composée de 2 membres. 
 
8- Commission de Finances 
Cette commission, présidée par le trésorier de l’Association, accomplira les tâches prévues dans les statuts et les autres prévues pour la bonne marche administrative et financière de l’Association. 
 
j) tenir en bon ordre et à jour les comptes de l’Association 
 
k) veiller au paiement des cotisations 
 
l) élaborer un plan et prendre toutes les mesures nécessaires pour des activités de levée de fonds pour la bonne marche de l’Association en collaboration avec la présidence et les autres commissions. 
Cette commission est composée du trésorier et de deux autres membres. 
 
9- Commission Assistance légale 
Cette commission a pour mission : 
 
a)d’assister l’Association dans toutes les demarches de caractère légal qu’elle entreprend dans la lutte contre le piratage et autres. 
 
b)De contribuer à l’élaboration d’un projet de loi efficace et célère pour la protection des droits d’auteurs. 
 
c) De collaborer avec la présidence à l’élaboration du projet de loi sur le cinéma. 
Elle est composée d’un avocat et deux autres membres. 
 
10- Commission Formation 
Cette commission est chargée : 
 
a) de faire l’inventaire des besoins en formation dans les métiers du cinéma. 
 
b) Elaborer des projets de formation du public et des cinéastes et les mettre en œuvre selon le plan de l’Association pour les deux prochaines années. 
Cette commission est formée du secrétaire et de deux autres membres. 
 
11- Commission de concours et de cinéclub 
Cette commission travaillera en étroite collaboration avec la commission formation pour : 
 
c) l’organisation de concours de courts-métrages Guilbault- Widmaïer. 
 
d) Le relancement du cinéclub de l’Association. 
Elle est composée de trois membres. 
 
 
 
 
 
Circulaire # 1(suite) 
 
 
Procès verbal réunion du vendedi 12 Janvier 2007
 
 
 
 
Membres Présents 
 
Arnold Antonin 
Catherine Hubert 
Haendel Dorfeuille 
Jean-Marie Plantin 
Richard Sénécal 
Junior Lamy 
Manfred Marcellin 
Réginald Lubin 
René Durocher 
 
 
Résumé de la réunion 
 
 
1) Compte rendu de l’intervention de l’Association auprès du sénateur Youri Latortue pour interdire des projections illégales de films haitiens au Ciné La Chandelle aux Gonaives. 
 
2) Décision d’ouvrir des comptes courants additionnels dans une autre banque compte tenu des problèmes confrontés par Socabank. 
 
3) Dossier piratage. Demander aux réalisateurs concernés de signer les documents disponibles chez Me Lafaille pour faciliter les interventions légales. Envoyer la proposition de loi sur les droits d’auteur actualisée aux sénateurs. 
 
4) Elaboration d’un plan de travail pour l’année. 
 
a. Base de données des membres à réaliser (Richard Sénécal) 
 
b. Préparer la carte de membre (Richard Senecal). 
 
c. Actualiser le statut légal de l’association (Arnold Antonin) 
 
d. Effectuer les changements de signature au niveau des comptes bancaire. 
 
e. Définir d’autres programmes de formation. 
 
f. Recommencer le programme de cinéclub au sein de l’association. 
 
g. Faire une demande auprès des institutions compétentes pour obtenir des ouvrages pouvant constituer une mini bibliothèque. 
 
h. Envisager de créer au sein de l’association une unité location et/ou production avec matériel et équipe. 
 
i. Elaborer un projet de loi sur le cinéma 
 
j. Constitution au sein de l’association d’un embryon de cinémathèque. 
 
k. Envisager d’émettre pour les films un visa d’exploitation. 
 
 
5) Il est en outre envisagé de créer un ensemble de commissions. 
 
a. Commission de Relations Publiques 
 
b. Commission de lutte contre le piratage 
 
c. Commission de problèmes relatifs a la production 
 
d. Commission des problèmes lies à la diffusion et à la distribution 
 
e. Commission sur le projet de cinémathèque 
 
f. Commission sur l’élaboration de la loi sur le cinéma 
 
g. Commission de gestion du site web de l’AHC 
 
h. Commission finances 
 
i. Commission d’assistance légale 
 
j. Commission formation 
 
k. Commission Concours. 
 
6) Il a été convenu que le comité de direction se réunira chaque vendredi à 3h 30 pm. 
 
 
 
 
 
 
Circulaire # 1 
 
Port-au-Prince, le 15 janvier 2007 
 
L'Association relance ses activités pour 2007 
 
Vendredi 12 janvier 2007 a eu lieu la première réunion du comité directeur élargi.  
On y a commencé à batir le programme pour les deux (2) prochaines années du mandat de ce comité et à former les commissions de travail. 
 
Nous vous fournirons de plus amples informations d'ici la fin de la semaine.  
 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
 
Port-au-Prince, le 20 décembre 2006 
 
 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
 
Je tiens, au nom de l’AHC, à vous présenter 
mes meilleurs vœux pour l’année 2007 à tous et à toutes. 
 
Qu’elle soit meilleure que celle que nous venons de traverser en miraculés d’une tragique et cauchemardesque descente en enfer de notre pays. Que nous fassions de beaux et utiles films. 
 
Nous nous attellerons en début d’année à la mise à jour de notre programme de travail et à la formation des commissions.  
 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
 
 
 
Premier festival national de courts-métrages Guilbaud-Widmaier
 
 
 
THEME: " Violence faite aux femmes "
 
 
 
 
Antécédents: 
 
Le film de court-métrage a souvent permis l'éclosion de grands talents et de vrais chefs-d'oeuvre. 
Il est universellement reconnu comme la meilleure porte d'entrée dans le monde du cinéma. 
 
Or en Haiti très souvent certains aspirants-cinéatres se lancent dans la rálisation de longs-métrages sans avoir fait l'expérience du court-métrage, au détriment de la qualité des films proposés aux spectateurs haitiens. 
 
Deux des premiers cinéastes haitiens ont été Ricardo Widmaier et Edouard Guilbaud.  
Ils ont donné dans les années cinquante naissance au cinéma de reportage haitien qui se perdra par la suite pour ne plus se retrouver. 
Ils sont les producteurs et réalisateurs du moyen-métrage " Mais Je suis belle " avec la voix de Jean Dominique comme narrateur. 
 
C'est pour honnorer la mémoire de ces pionniers et valoriser la production du film de court-métrage, de fiction et de documentaire, que l'Association Haitienne des Cinéastes (AHC) lance le Premier festival national de courts-métrages " Guilbaud-Widmaier "
 
 
 
Objectif: 
 
Le Festival national de courts-métrages Guilbaud-Widmaier vise à mettre en évidence et à promouvoir le travail des jeunes réalisateurs, producteurs, comédiens, techniciens, artistes... auprès des spectateurs haitiens et étrangers afin de susciter le developpement qualificatif et quantitatif des métiers du cinéma en Haiti. 
 
Durée: Courts-métrages de 3 à 13 minutes. 
 
Format: NTSC 
 
Support: Mini DV, DVCAM, DVD, VHS 
 
Catégorie: Le Festival choisit les productions selon les catégories suivantes: 
 
Fiction 
Documentaire 
Animation 
Film expérimental
 
 
Proclamation du palmarès: 7 mars 2007 
 
 
 
 
 
 
========================================== 
====================================== 
========================
 
 
 
 
 
 
 
CONCOURS DE COURTS-METRAGES GUILBEAU WIDMAIER
 
 
 
 
 
FORMULAIRE D’INSCRIPTION
 
 
 
 
FICHE DU FILM SOUMIS 
 
Titre :_______________________________________ 
 
Catégorie : ___Animation ___Fiction ___Documentaire ___ 
Autre (spécifiez : ______________) 
Durée :______________  
Date de production :_______________ 
Format de tournage :___________________________ 
Résumé du scénario :_______________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
 
 
NOMS DES PARTICIPANTS À LA PRODUCTION  
Réalisation :_____________________ 
Production :_____________________ 
Image :_________________________ 
Son :___________________________ 
Musique :_______________________ 
Direction artistique :_______________ 
Montage :_______________________ 
 
Principaux interprètes, _______________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
 
 
figurants : ___________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
_______________________________________________ 
 
 
RENSEIGNEMENTS PERSONNELS 
Nom : ________________________________________ 
Prénoms:______________________________________  
Adresse : 
Ville :_______________________________________ 
 
Code postal : _________________ 
 
# téléphone : ________________________________ 
 
Courriel :____________________________ 
 
 
S.V.P. NE PAS REMETTRE LA COPIE ORIGINALE 
DE VOTRE FILM POUR LA SÉLECTION 
 
• Je cède au CONCOURS DE COURTS-METRAGES 
GUILBEAU WIDMAIER le droit de reproduire des 
photographies, et des extraits du film 
sélectionné, aux fins de diffusion et de 
promotion du concours . 
 
• Je certifie posséder tous les droits 
inhérents au film présenté au concours (dont  
les droits d’auteurs, la trame sonore,  
la musique, le contenu visuel et tout autre 
droit de propriété intellectuelle) et déclare, 
le cas échéant, avoir obtenu les droits auprès  
des personnes habilitées à le faire. 
 
• L’Association Haitienne des Cinéastes se 
réserve le droit de conserver une copie des  
films soumis au concours pour ses archives. 
 
• Le directoire du CONCOURS DE COURTS- 
METRAGES GUILBEAU WIDMAIER se réserve le droit 
d’annuler le concours en cas de problème majeur, 
hors de son contrôle. 
 
• Je reconnais avoir pris connaissance des 
règlements et des critères d’admissibilité et  
d’y adhérer. 
 
 
 
Signature : _________________________  
 
Date : _______________ 
 
 
 
 
 
Pour des informations suplémentaires: Appelez au 256-1623 / 422-2136 
 
dec 2006 - mars 2007 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Port-au-Prince, le 18 décembre 2006  
 
 
Communiqué de presse : 
 
ELECTIONS AU SEIN DE  
 
L’ASSOCIATION HAITIENNE DES CINEASTES 
 
(AHC)
 
 
 
 
Le comité électoral de l’Association haïtienne des cinéastes a le plaisir d’informer le public et les amis de la presse que les élections statutaires pour le renouvellement de la direction de l’AHC ont eu lieu le vendredi 15 décembre. 
Le comité directeur nouvellement élu est ainsi constitué : 
 
 
Arnold Antonin, Président 
Réginald Lubin, Vice-Président 
Richard Sénécal, Secrétaire 
Jean-Marie Plantin, Trésorier
 
 
 
Ont été élus conseillers : 
 
Oldy Joël Auguste 
Haendel Dorfeuille 
Catherine Hubert
 
 
 
Le comité électoral vous remercie pour votre collaboration et, comme prévu dans les règlements, vous annonce sa dissolution avec la satisfaction du devoir accompli. 
 
 
 
 
 
Manfred Marcelin  
 
Président du conseil électoral 
 
 
 
Liste des Candidats aux dernieres elections de l'AHC organisées le 15 décembre 2006 lors de l'assemblée générale
 
 
 
Président 
 
• Reynald Delerme 
Arnold Antonin 
 
Vice-Président 
 
• Claude Mancuso 
Réginald Lubin 
 
Secrétaire 
 
Richard Sénécal 
•  
 
Trésorier 
 
Jean-Marie Plantin 
• Réginald Lubin 
 
Conseillers (3) 
 
• Claude Mancuso 
Katherine Hubert 
• Joseph Doré 
• Jean-Gardy Bien-Aimé 
Oldy Joël Auguste 
Haendel Dorfeuille 
• Yves Boissonniere 
 
 
 
 
Pétion-Ville, le 12 décembre 2006 
 
 
 
 
Manfred Marcelin  
Président  
 
Yves Édouard Sévère 
Vice-Président 
 
René Durocher 
Secrétaire 
 
 
 
N.B.- Les noms soulignés sont les choix des votants. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Port-au-Prince, le 10 dcembre 2006 
 
 
 
Pour marquer cette journée, date où a eu lieu la première projection du cinématographe en Haiti, une conférence débat sera organisée en direct sur les ondes de RADIO CARAIBES (94.5 FM) www.caraibesfm.com 
 
 
 
Theme: Le CINEMA HAITIEN, bilan et perspectives.
 
 
 
 
Date:  
14 décembre 2006 
 
Heure:  
9hres à 11 hres a.m. 
 
Emission:  
Matin caraibes 
 
Lieu:  
Auditorium de Radio Caraibes 
 
Intervenants:  
Arnold Antonin - Réginald Lubin - Richard Séncal 
 
Animateur: 
Caleb Desrameaux 
 
 
 
Coordination: Haendel Dorfeuille 
 
 
========================================= 
==================================== 
=============================
 
 
 
Chers Collègues, 
 
Après ces jours très tristes et pénibles dus au kidnapping et à l’exécution de l’ami de notre association Jacques Roches ( Il s’apprêtait à fait un reportage sur l’AHC)  
nous reprenons nos activités. Je vous convie donc à une réunion le jeudi 28 juillet à 4 hrs pm au Centre Pétion-Bolivar. 
Ordre du jour. 
1) Bilan du travail depuis la dernière assemblée. 
2) Programme pour la fin de l’année, en particulier la question de la formation avec les français. 
3) Question d’intérêt général  
 
Cordiales salutations 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
Circulaire N.2 
 
 
 
Chers collègues 
 
J’ai le plaisir de vous informer que nos activités, telles que définies par notre programme, ont bien débuté en cette année 2005. 
 
Le mercredi 26 janvier, nous avons inauguré notre série de rencontres thématiques et notre ciné-club du même coup. En effet devant une quinzaine de nos membres, Haendel Dorfeuille , responsable de cette activité, a présenté « Casablanca » de Michael Curtiz, scénario de Howard Koch. Après la projection il a conduit un débat très animé sur le scénario, 1er thème choisi pour notre rencontre. 
Le mercredi 9 février, 4hp.m pile nous vous invitons à continuer le débat sur le scénario à partir de la projection d’un film conçu à partir d’un scénario tout à fait différent. ‘’ 1900 : la légende du pianiste sur la mer de Giuseppe Tornatore. Kharméliaud, malade la dernière fois, a promis de se joindre à Haendel pour l’animation de cette rencontre.  
Le samedi 28 janvier de 9h à 1h. Sacha Parisot a animé un très intéressant atelier sur la réalisation pour une quinzaine de participants. Tout le monde a été très satisfait de cet atelier et des échanges qui ont suivi l’exposé de Sacha. Après le tournage de son prochain film au mois de mars, il a promis d’approfondir les différents aspects de ce sujet selon un calendrier et des conditions qu’il nous communiquera.  
Rappelez-vous que le dimanche 20 février à 4h.pm. au lokal de la Fokal , Jean-Michel Frodon, actuel directeur des Cahiers du Cinéma, parlera de la Nouvelle vague.Tel que nous vous l’avions annoncé dans notre courrier antérieur, c’est une initiative commune Institut francais, Fokal et AHC. 
Il y a eu trois candidats pour la bourse de la Temis.  
 
 
Très cordialement. 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
 
CIRCULAIRE No 3 
 
16 février 2004 
 
 
Chers collègues, 
 
1) Notre trésorier Réginald Lubin nous a rejoints lors de notre réunion du vendredi 4 février. Réginald a en effet été malade et nous a manqué pendant plusieurs semaines. Nous avons profité de sa présence pour revoir ensemble notre programme et les aspects financiers de nos activités : 
Deux comptes, un en dollars US, compte N.6707667025 avec 100$ et un en gourdes cmpte N. 6700398039 avec 10 000 gdes ont été ouverts au nom de l’AHC à la Socabank. Réginald se propose de préparer un projet de réseaux particulièrement en Floride pour la distribution et la diffusion des films et la lutte contre la piratage ainsi qu’un cours de scénario par correspondance. Avec le secrétaire Richard Sénécal , il va s’occuper des cartes de membres et d’un formulaire pour recueillir les informations sur les matériels disponibles chez les différents producteurs, membres de l’AHC 
 
2) Nous avons enfin un logo et des papiers à- en- tête, préparés par Catherine Hubert et Junior Lamy. 
3) Le mercredi 9 février devant une douzaine d’assistants a été projeté comme prévu « 1900 : la légende du pianiste sur la mer » de Giuseppe Tornatore  
4) Le mercredi 23 le débat se fera sur le jeu des acteurs. Haendel Dorfeuille et Moïse Karméliaud vous feront savoir le film qui sera projeté. 
 
5) Le dimanche 20 février à 4h p.m au local de la Fokal Jean Michel Frodon, actuel directeur des cahiers du cinéma, parlera de la Nouvelle Vague. Nous avons 30 invitations disponibles au siège de l’AHC pour ceux qui sont intéressés à cette importante rencontre. 
 
6) Le lundi 21 février de 3 h à 5h 30, Jean-Michel Frodon discutera, dans un mini- atelier avec les cinéastes et journalistes intéressés,du « métier de critique de cinéma » au local de l’AHC, à Delmas 66. Je vous demande d’assister à cette rencontre car il s’agit d’un sujet qui intéresse au plus haut point l’avenir d’un cinéma de qualité dans notre pays et pour lequel nous nous battons tous au sein de l’AHC. 
 
7) La Ministre de la culture n’a pas pu traiter encore en conseil des Ministres de nos propositions mais elle estime pourvoir le faire cette semaine. 
 
8) Anne Lescot a envoyé son projet de distribution de films en association avec l’AHC . On a commencé à en discuter au Bureau exécutif. Je me propose de vous l’envoyer par un prochain courrier. 
 
 
 
Avec mes salutations les meilleures 
 
ld Antonin 
 
 
 
 
 
 
Circulaire No 4 
 
.11 avril 2005 
 
 
Chèrs collègues, 
 
Après un silence, annoncé, d’un mois, je voudrais vous informer de ce qui suit : 
 
1) Le bureau exécutif s’est réuni le jeudi 7 avril. Et, après un tour d’horizon sur notre programme et les démarches en cours, il a réfléchi sur les graves menaces qui planent sur le cinéma haïtien. 
En effect notre embryon d’ « industrie cinématographique » risque d’ètre tué dans l’œuf par deux grands ennemis : 
a) l’insécurité qui fait qu’ une salle comme le Capitol a dû fermer ses portes. La salle Cinéma créole de même.Alors que l’Impérial risque de devoir les suivre.Il n’y aura plus dans ces conditions d’endroits où exhiber les films.D’où la pertinence et l’urgence de notre démarche auprès du Ministère de la culture. 
b) Les délinquants, puisqu’il faut les appeler de leurs noms,qui copient les films ou les exhibent au détriment des producteurs et des réalisateurs,soit sur des chaînes de télés privées soit dans des salles improvisées, menacent de ruiner les cinéastes. 
Richard Sénécal doit préparer un premier draft d’un document que nous devrions rendre public sur ce sujet. 
Edner Jean de Communication Plus nous a présenté une plainte que nous avons à notre tour adressée au département des droits d’auteur du Ministère de la Culture. 
3) Nous vous ferons part des résultats de ces démarches prochainement ainsi que des antérieures que nous avons relancées avec le Ministère. 
Nous avons relancé nos projets de formation avec la coopération française et avec l’Institut français. 
4) La coopération française a des problèmes de décaissement.Une fois ces problèmes résolus,puisque la CIFAP est d’accord avec le projet,nous commencerion les formations selon un calendrier à déterminer. 
L’Institut français a organisé avec nous et la Fokal un débat sur la « nouvelle vague »avec Jean Michel Frodon,directeur des célèbres « cahiers du cinéma » 
.Le lendemain, le 21 février, on a realisé un petit atelier sur « le métier de critique de cinéma »avec Frodon et une vingtaine de journalistes et de cinéastes au local de l’AHC.Il y a été souligné l’importance d’une bonne critique pour l’essor et le développement d’un bon cinéma.  
Pour le cinquantenaire de la création de l’Institut , le directeur compte lancer une série d’activités dont une semaine de cinéma à laquelle l’AHC s’associe volontiers. 
 
5)Le ciné-club reprend ses activités avec la projection du Dictateur de Charlie Chaplin. L’insécurité et des problèmes personnels du responsable, Haendel Dorfeuille, expliquent cette interruption passagère. 
 
6) Anne Lescot est en train de monter un site-web où passer des nouvelles sur le cinéma haitien. Nous attendons que la Coopération francaise signe notre convention pour signer la sienne avec elle. 
7) Le festival de Cine de Jacmel se prépare. J’espère que vous avez bien recu l’invitation à y participer. 
8) L’AHC a été invitée en ma personne à remettre, à côté de Réginald Lubin et de Jean-Robert Simonise, les prix aux lauréats du concours de scénarii ,organisé par Les Productions Bonne Humeur et la Socabank.  
9) Le trésorier rappelle à tous ceux qui ne l’ont pas encore fait qu’il faut absolument payer leurs cotisations et apporter une photo pour les cartes de membre. 
10) Il faut également que les producteurs nous fassent parvenir la liste de leurs matériels disponibles pour la location et d’autres services afin d’éviter les investissements inutiles pour nos petites unités de production alors que ces matériels sont disponibles sur place. 
11}Raoul Peck a passé son film « Sometimes in april » sur le génocide du Rwanda en primeur en Haiti avant de le passer à HBO. Enfin plusieurs de nos membres sont actuellement en train de tourner soit comme comédiens soit comme producteurs ou réalisateurs des films. Nous leur souhaitons bonne chance et bon travail.  
 
A bientôt donc 
 
Arnold Antonin. 
 
 
 
 
CIRCULAIRE NO 6 
 
6 mai 2005 
 
 
 
Chers Collègues,  
1) la médiathèque de l’Institut francais est intéressée à faire l’acquisition d’un certain nombre de films haïtiens pour elle-même et pour les Alliances francaises de province. Je vous prie de me faire parvenir une liste de vos films disponibles pour la leur soumettre. 
2) Le directeur de l’Institut m’a reconfirmé sa disposition à organiser une série de projections de films haïtiens dans les Alliances de province. Je vous tiendrai au courant dès que les choses se préciseront. 
3) Comme vous le savez, j’ai été invité à titre personnel aux 11èmes journées du Festival Vues d’Afrique et Images créoles pour présenter GNB contre Attila et Albert Mangonès, l’espace public. J’en ai profité évidemment pour parler de l’AHC et faire des démarches pour l’avancement du Cinéma haïtien. C’est ainsi que j’ai eu une rencontre avec le staff de l’Institut National de l’image et du son(INIS). Il est absolument disposé à étudier avec nous un projet de collaboration afin de donner une meilleure formation à nos cinéastes et apprentis cinéastes Ils ont 3 écoles : l’école de télé, l’école des médias interactifs, l’école de cinéma. Cette dernière a trois profils : scénarisation, réalisation et production ( qu’ils appellent le trio créatif) et on ne peut suivre qu’un à la fois. Le cours, pour initié, est d’une durée de cinq mois. Condition d’admission : être titulaire d’un diplôme universitaire. Le staff est prêt à étudier la possibilité a) d’accorder une bourse, en accord avec le gouvernement canadien, à un de nos candidats pour l’année prochaine b) de monter des cours adaptés à nos besoins. 
4) J ‘ ai eu une rencontre également avec M. Vullin , directeur de l’Ecole internationale de création audiovisuelle et de réalisation( Eicar). Située à Paris cette école est sur le point de se transférer à Cherbourg au local de l’ex-centre hospitalier des armées, composé de 22 bâtiments sur 10 ha. L’EICAR offre l’ensemble des métiers du cinéma depuis la réalisation jusqu’à l’actorat, à des prix imbattables y compris l’hébergement. Diplômes : BES et ou masters européens. J’estime que nous avons énormément besoin de formation et que nous devrions déployer tous nos efforts pour que des jeunes puissent acquérir la préparation intellectuelle, artistique et technique nécessaire pour faire avancer notre cinéma. 
5) J’ai également demandé au directeur de Vues d’Afrique, M. Le chêne, d’étudier comment faire parvenir en Haïti au moins une partie des films programmés tous les ans chez eux. Il n’a pas rejeté l’idée mais conditionne sa réalisation à une amélioration des conditions du pays et à une aide spéciale. Après l’assassinat de Jean Dominique, ils ont discontinué un projet de ce genre qu’ils avaient en cours. On a arrêté cependant qu’on allait travailler à une semaine du film canadien ici. 
6) Je suis convaincu que nous avons besoin de voir d’autres films que les habituels si nous voulons élargir nos horizons et nos rêves de créateurs 
7) Je vous rappelle que le Ciné-Club continue à fonctionner. Ce mercredi on a projeté Le Cuirassé Potemkine de Einsestein afin de discuter du montage. Malheureusement il n’y a eu presque personne. Est-ce dû au fait qu’on a sauté quelques sessions dernièrement ou au climat de terreur régnant ? En tous cas, les organisateurs devraient se pencher sur le problème. 
8) Je vous rappelle que la date limite d’inscription pour le festival de JACMEL que l’AHC considère une activité importante, s’approche. 
 
 
9) Le Bureau haïtien du droit d’auteur du ministère de la Culture nous a écrit, suite à la plainte portée par Edner Jean contre la télévision des Cayes( voir circulaire antérieure) afin de nous assurer que ce problème ne restera pas sans une solution valable. Le Bureau nous sollicite de produire nos réflexions sur l’Avant projet de loi sur les droits d’auteur et les droits voisins publié dans le Matin et le Nouvelliste le 26 av ril pour commentaires et recommandations. J’ai demandé à Me Salès de travailler sur la question mais je vous demande tous de nous faire parvenir vos commentaires car il s’agit de quelque chose qui nous concerne au plus haut point. 
10) L’ambassade du Mexique nous a fait parvenir une invitation pour le festival international de court-métrages. Date limite d’inscription 14 mai.  
 
 
Avec mes plus cordiales salutations  
 
Arnold Antonin  
 
 
 
 
 
CirculaireNo 7 
 
Chers collègues, 
en dehors des courriels que je vous ai faits parvenir ces derniers temps, je renoue avec les circulaires pour vous faire part des dernières activités de l'AHC et de quelques remarques. 
1) Je commence par une bonne nouvelle. Nous avons finalement signé ce vendredi 17 juin la convention avec la Coopération francaise. Comme je vous en avais déjà informé, le montant a été ramené à 35 000 au lieu de 50 000 euros; ce qui a fait qu'on a dû revoir tout le budget, rediscuter avec les formateurs. De toute manière, je dis que c'est une bonne nouvelle car on a failli tout perdre.  
2) Le bureau exécutif s'est réuni le vendredi, comme je vous l'avais annoncé. Et pour discuter du programme de formation et des calendriers ainsi que d'autres questions relatives aux droits d'auteur etc.., nous proposons qu"on fasse une Assemblée générale le vendredi 22 juillet. 
3)Quant à la question du piratage soulevé à nouveau par Edner Jean, nous vous proposons de créer un fonds avec un pourcentage à établir sur les entrées des films afin de faire face aux frais d'avocats etc... qu'implique cette bataille. Entretemps je vous fais parvenir en annexe la 2ème lettre du directeur du Bureau des droits d'auteur suite à nos démarches.J'attends les précisions d'Edner en outre. 
4) Je voudrais que vous me fassiez parvenir vos remarques sur le projet de décret-loi du ministère sur Les droits d'auteur. J'ai une rencontre avec un avocat sur ce sujet cet après-midi. 
5)Nous avons réalisé la semaine du cinéma francais avec l"institut francais d'Haiti. A l'ouverture, j'ai pris la parole pour dire la satisfaction que procurait à l'AHC cette initiative et pour souligner l'importance qu'a su garder le cinéma francais encore aujourd'hui, après les années du réalisme poétique et celles de la NOuvelle vague,. grâce à la lutte pour l'exception culturelle, grâce au fait que les francais ont compris qu'on ne pouvait pas considérer la culture et le cinéma comme une marchandise à l'instar des tomates.Nous nous propososn de réaliser une semaine du cinéma belge aussi et d'inviter Guy Deslauriers, cinéaste martiniquais. 
6) Je vous rappelle que le 9 juillet débutera le festival de Jacmel où plusieurs collèques ont été invités et que nous appuyons cette initiative de promotion du cinéma dans notre pays et dans la province.Laurence Magloire et Rachèle ont relancé leur programme Cinéma anba Zetwal également. 
7)Nous vous rappelons qu'il nous faut monter un inventaire du matériel disponilble chez les producteurs. 
8) Nous vous rappelons quie l"institut francais est prêt à faire l'acquisition de vos films et que j'en attends encore la liste avec les prix. 
9) Nous avons signé le Cahier des charges des acteurs du secteur culturel que je vous demande de lire attentivement. 
10) Trois de nos membres sont en train de travailler d'arrache-pieds à la post-production de leurs films: Sénécal, Parisot, Tessier. Nous leur souhaitons bon travail. 
 
Enfin, je crois que nous ne pouvons rester indifférents à l'horripilante situation que vit notre pays aujourd'hui et, kidnappés, condamnés à mort ou torturés en sursis, attendre que notre tour arrive.Les cinéastes sont des femmes et des hommes particulièrements sensibles aux malheurs de leur peuple et se doivent de réagir. Le comité exécutif partage ce pont de vue. En ce sens nous sommes en consultation avec d'autres acteurs du secteur culturel sur la meilleure facon d'arriver à une prise de position commune du secteur. 
Enfin malgré la situation et malgré le fait que votre travail soit très absorbant, n'oubliez pas l'intérêt collectif, n'oubliez pas l'AHC. Nous devons tous y travailler. 
J'aurais beaucoup de choses à vous dire encore mais je m'arrête là. 
 
 
Cordiales salutations 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
CIRCULAIRE NO 9 
 
Chers Collègues, 
 
Après ces jours très tristes et pénibles dus au kidnapping et à l’exécution de l’ami de notre association Jacques Roche ( Il s’apprêtait à fait un reportage sur l’AHC)  
nous reprenons nos activités. Je vous convie donc à une réunion le jeudi 28 juillet à 4 hrs pm au Centre Pétion-Bolivar. 
Ordre du jour. 
1) Bilan du travail depuis la dernière assemblée. 
2) Programme pour la fin de l’année, en particulier la question de la formation avec les français. 
3) Question d’intérêt général  
 
 
Cordiales salutations 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
Chers confrères, 
 
J’ai le plaisir de vous rappeler encore une fois que notre Assemblée générale se tiendra ce jeudi 15 décembre à 4 h P.M au local de l’AHC au Centre Pétion –Bolivar, Delmas 66 Impasse Samarre no1. 
 
Je profite de l’occasion pour vous faire parvenir des informations concernant des festivals et une activité qu’organise le collectif 2004 l’année prochaine à Paris. 
 
Cordialement  
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
CIRCULAIRE N.10 
 
 
Chers confrères, 
Nous nous sommes réunis comme annoncé le jeudi 28 juillet. Nous n’étions malheureusement qu’une dizaine. C’est pourquoi je voudrais qu’on fasse une nouvelle assemblée au début du mois de septembre. Cependant nous avons eu des discussions fructueuses autour des points à l’ordre du jour et quelques propositions en sont sorties que je vous communique. 
1) Au sujet des droits d’auteur et des pirates. Les participants ont estimé importantes et utiles nos suggestions su Ministère de La Culture. Nous attendons les résultats. 
Quant à la piraterie, certains membres de l’association se sont plaint du fait que certains des pirates les plus enragés se trouvent au sein de l’association elle-même et opèrent sans vergogne aux Etats-Unis contre les producteurs et le cinéma haitiens. Ils promettent de donner leur nom avec des preuves. 
2) Quant à la convention signée avec la Coopération francaise, on est arrivé à la conclusion qu’il serait bon de commencer avec l’Atelier d’écriture pour le cinéma de fiction cette année. On aurait deux semaines pour des gens initiés à l’écriture déjà et une journée de vulgarisation pour le grand public sur le métier de scénariste. 
3) Je continue à travailler au projet de loi sur le cinéma et au fonds d’appui à la production cinématographique. 
Je profite pour vous souhaiter de bonnes vacances et vous annoncer que je m’absente pour une quinzaine de jours. 
 
 
Très cordialement 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
 
 
Port-au-Prince le 9 mai 2006 
 
 
Circulaire no 12 
 
 
Chers confrères et consoeurs , 
 
J’ai le plaisir de vous informer que notre ‘’atelier d’écriture de scénario de fiction’’ aura lieu du 29 mai au 8 juin. 
Pris entre le rendez-vous incontournable du festival de Cannes pour les Français et le moment sacré du mondial de foot pour Haïti, nous avons pu, après de laborieuses négociations, arrêter cette date. Ce qui explique d’ailleurs le fait que nous devons y aller au pas de course. 
Après une réunion du comité exécutif et de Manfred Marcelin, volontaire chargé de la logistique il a été décidé 
1) d’inviter les membres de l’AHC à s’inscrire à cet atelier entre le 9 et le 15 mai au local du CPB. 
2) De leur demander un frais de participation de trois mille gourdes pour couvrir les frais logistiques ( énergie, pause-café…. ) et le matériel didactique pour les 2 semaines de cet atelier. 
3) De demander à ceux qui s’inscrivent de présenter un synopsis, d’une page au maximum, d’un sujet de leur choix. 
4) Après l’inscription des membres de l’AHC, s’ils n’arrivent pas à 20 on ouvrira l’inscription à des participants externes. 
5) Un comité a été monté pour l’organisation de cette activité : 
Richard Sénécal : coordonnateur de de l’atelier. 
Réginald Lubin : trésorier 
Manfred Marcelin : chargé de logistique 
 
 
D’autre part, l’Institut francais a eu la gentillesse de nous associer à la semaine du cinéma francais qui se réalisera à l’Impérial du 17 au 24 mai. J’espère que vous vous y rendrez tous.aux différentes séances. Ils y ont invité mon film » Le président a-t-il le sida ? » que le directeur de l’Institut avait vu et je n’ai pas pu m’y refuser. 
Par ailleurs Le Ciné-Club est sur le point de reprendre ses activités et l’on pense au lancement d’un concours de courts-métrages pour la fin de l’année. On reviendra sur ces points et sur la préparation des élections. 
 
Très cordialement 
 
Arnold Antonin 
 
 
 
Circulaire no 13 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
1º) je tiens à vous informer que le comité directeur de l’association s’est lancé dans une lutte résolue contre le piratage. En effet l’AHC a délégué un de ses représentants pour accompagner Jacques Roc aux Cayes où son film Pluie d’Espoir avait été programmé par la télévision cayenne (RTS). 
Arriver sur les lieux, ils ont interrompu la transmission du film et dénoncé sur les antennes mêmes de cette télévision un tel acte de piratage. Le jeudi d’après, l’AHC a convoqué une conférence de presse pour dénoncer ce mal qui menace le cinéma naissant et rendre publiques les mesures qu’elle entend prendre. L’AHC a confié à 2 de ses membres la réalisation d’un spot dénonçant le piratage pour sa diffusion à travers les médias. 
 
2º) l’atelier d’ écriture de scénario de fiction, animé par le scénariste français Bernard Skira a bien eu lieu du 29 mai au 8 juin, tous les jours de 9h am à 3h pm. 
Cet atelier a compté avec la participation de 20 stagiaires dont 2 journalistes de la presse écrite, 2 journalistes de la presse audiovisuelle, 1 comédienne, 1 envoyée de Fanal, 1 envoyé de MWENM, 1 envoyé de Elbuhoproduction et des réalisateurs et cinéastes membres de l’association. Cet atelier a eu une large couverture de presse. Il s’est très bien déroulé à la satisfaction de l’animateur et des élèves. 
 
3º) Le prochain atelier sur la direction d’acteur aura lieu du 10 au 23 juillet toujours en collaboration avec le CIFAP et la coopération française. Nous vous ferons parvenir bientôt de plus amples informations. 
 
4º) Nous vous faisons parvenir l’adresse de quelqu’un qui est à la recherche de courts métrages haïtiens ainsi que l’appel du Festival de la Havanne qui aura lieu en décembre. 
 
5º) Nous félicitons tous ceux qui ont fait sortir récemment des films et leur souhaitons beaucoup de succès.  
 
Cordialement  
 
Arnold Antonin 
 
 
 
 
 
AHC CIRCULAIRE NO 14 
 
 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
 
Notre dernier séminaire sur l ‘écriture de scénario, animé par Bernard Skira, du 29 mai au 8 juin, a été un vrai succès. Il a compté avec la participation de 20 stagiares Et de l’avis d’eux tous, cette expérience contribuera de façon significative à leur formation et à l’amélioration de leur travail. 
Nous sommes en train d’organiser une nouvelle session de formation cette fois-ci sur la Direction d’acteur, comme nous vous en avons dejà informés dans notre dernière circulaire. Cela entre dans nos efforts pour contribuer au progrès et au succès du cinéma national. 
Or jusqu’à aujourd’hui très peu de réalisateurs sont venus s’inscrire. Nous vous rappelons que ce séminaire commence lundi et que vous n’avez que 2 jours pour vous inscrire. 
 
Bonne fin de mondial et à demain j’espère.  
 
Cordialement  
 
Arnold Antonin. 
 
 
 
 
 
CIRCULAIRE # 15 
 
 
Chers (ères) confrères et consoeurs, 
 
 
j’ai le plaisir de vous informer après ce mois d’interruption et de vacances que l’AHC a repris ses activités : 
1) le comité organisateur des séminaires s’est réuni le 6 septembre. 
Il a constaté avec satisfaction que les 2 séminaires sur l’écriture de scénario et la direction d’acteurs avaient pleinement réussi à l’entière satisfaction des participants et des animateurs. Il a été décidé de commun accord avec le CIFAP que le prochain atelier sur la direction de photographie aura lieu du 25 au 30 septembre. Cet atelier est destiné aux caméramen, aux directeurs de photographie et éclairagistes. Nous voudrions conclure au cours de cette semaine les inscriptions. 
Florence Chevallier prendra en charge la restauration. 
Nous vous informerons du nom du professeur que déléguera Paris. 
2) Nous voudrions réunir un jour de la semaine prochaine tous les participants aux deux ateliers antérieurs pour une évaluation commune et dégager des pespectives d’avenir. 
3) Le comité, chargé du concourts de courts-métrage, travaille à son lancement officiel et à sa promotion. 
4) Nous vous demandons de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour la diffusion du spot sur le piratage. 
5) Le mandat de l’actuel comité de direction a pris fin. Nous proposons une assemblée générale au début du mois d’octobre à une date à fixer, afin d’arranger les modalités pour les élections. 
6) Dans un partenariat avec le festival de films de Jacmel nous vous faisons parvenir une lettre vous invitant à soumettre dans les plus bref délais vos films afin que l’Association les achemine au comité de sélection de ce festival qui fera lui- même le choix des films destinés à la projection.Vous avez jusqu’au 2 octobre pour vous inscrire en laissant la copie de votre film. 
 
Cordiales salutations 
 
Arnold Antonin  
 
 
 
 
 
 
ASSOCIATION HAITIENNE DES CINEASTES
 
 
 
 
Mme Magalie Comeau Denis  
Ministre de la Culture et de l’Information
 
 
 
Madame le Ministre, 
 
Comme convenu je vous fais parvenir en guise d’aide –mémoire les points dont nous avons discuté lors de notre rencontre.  
 
1) L’AHC ( Association Haïtienne des Cinéastes) de commun accord avec le ministère signerait une convention pour la création, l’organisation et la gestion au local de l’ex-ciné Triomphe : 
a) d’une salle de projection d’environ 400 places, destinée à la diffusion du cinéma national prioritairement et d’autres cinémas soit des pays du Sud soit des circuits non commerciaux des pays du Nord. 
b) d’une salle en annexe destinée à la conservation des archives des images en mouvement de notre pays et à leur gestion, embryon d’une future cinémathèque et vidéothèque nationale.  
 
2) Le cinéma en tant qu’instrument fondamental de culture, de divertissement, de transmission de valeurs et donc de formation d’une part et en tant qu’industrie d’autre part a besoin du soutien de l’Etat, en particulier à ses débuts. Comme cela advient dans la plupart des pays en voie de développement. En Haïti jusqu’à présent il n’a bénéficié d’aucun soutien. En conséquence il ne peut pas développer toutes ses potentialités comme activité industrielle ni atteindre le niveau de qualité technique et artistique nécessaire pour remplir sa fonction de représentation de l’image d’Haïti et de son peuple qu’il devrait avoir. 
 
Le ministère de la culture, en collaboration avec l’AHC, travaillera à l’élaboration d’un projet de création d’un fonds de soutien à la cinématographie nationale, financé par une dotation initiale à déterminer et alimenté par la suite par un prélèvement de 7
(c) (AHC) Association Haitienne des Cinéastes - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 23.07.2008
- Déjà 4373 visites sur ce site!